Catégories
Escalade Haute Montagne

J’ai fait ma première 5.16 en multi-pitch, le weekend dernier ! :D

Pas mal hein! Oui, j’ai fais un beau multi-pitch au Grand-Morne le week-end dernier…

Pas mal hein! Oui, j’ai fait un beau multi-pitch au Grand-Morne le week-end dernier avec Will (sur la photo) et Elton. Un gros merci en passant à Elton pour le lead, c’est vraiment généreux pour un lead d’amener un second, c’est comme ça que se transmet la connaissance; par sacrifice nom de dieu! Mais on en reparlera, bref… merci Elton. 🙂

Et oui, j’ai réalisé un beau multi-pitch en second de cordée. Deux belles sections de 5.5 et une finale en 5.6, ce qui nous fait un total de 5.16 !

Comment? Tu dis? Ça se compte pas comme ça!? 😀

Et ben non. Normalement on prend la cotation de la section la plus difficile pour définir la difficulté d’un multi-pitch. En Amérique du Nord, comme tu sais déjà, on utilise les cotations d’escalade de l’échelle Yosemite et nos amis français utilisent plutôt l’échelle… Française 😀

C’est pour ça qu’on entend souvent 5.10, 6a, 5.12, 7b indépendamment dans les vestiaires de gym d’escalade. Mais savais-tu qu’on utilise aussi un superbe système de cotation pour les routes d’alpinisme?

Apprentis Alpinistes - cotations alpines

Ben oui, c’est exactement la même chose en alpinisme, on peut coter une route de montagne selon sa difficulté. On utilise l’Alpine Grade, aussi connu sous le nom IFAS (International French adjectival system) ou French Alpine Grade. Voici en résumé ce système de cotation décrit par Kevin McLane dans son guide Alpine Select: Climbs in Southwest British Columbia & Northern WashingtonBook.

F – Facile
Ce sont souvent des promenades sur glacier, peut-être avec quelques scambling pour atteindre le sommet.

Gran Paradiso
Pico de Orizaba

PD – Peu Difficile
Le niveau de bonnes ascensions d’introduction pour les novices. Il peut y avoir quelques longueurs d’escalade milieu de classe 5. S’il s’agit d’une montée de neige, il y aura des problèmes mineurs de crevasse à traiter ou des sections limitées de terrain très raide.

Mont Blanc, standard route (PD+)
Mount Rainier, Disappointment Cleaver (PD+)

AD – Assez Difficile
À ce niveau, les ascensions alpines deviennent intéressantes, c’est-à-dire qu’il y a de longues périodes d’escalade en corde ou de solo exposé de 4e classe, souvent dans un endroit éloigné. On ne peut plus s’attendre à une descente facile et la montée peut être physiquement exigeante.

Matterhorn, Hornli Ridge (AD+)
Bugaboo Spire, Kain Route
Forbidden Peak, West Ridge
Mount Whitney, East Face
Mount Baker, North Ridge

D – Difficile
Les ascensions à ce niveau sont des entreprises importantes pour les grimpeurs expérimentés. » Si la montée est de courte ou moyenne longueur, attendez-vous à une pente proportionnellement dure pour la roche ou la glace. Les ascensions plus longues auront de nombreuses section d’escalade intense, qui sont tous sous un niveau d’engagement plus élevé en raison de problèmes météorologiques et d’une difficulté de retraite. Les montées de glace alpines difficiles entrent généralement dans cette catégorie.

Tour Ronde, North Face
Sir Donald, Northwest Ridge (D-)
Mount Rainier, Liberty Ridge
Grand Teton, Black Ice Couloir
Mount Edith Cavell, East Ridge

TD – Très Difficile
Ce sont des itinéraires difficiles, peu importe qui juge. Attendez-vous à des difficultés de roche de 5,10 ou plus et maintenues pour plusieurs hauteurs. Si la difficulté technique n’est pas si grande, il y aura d’autres facteurs qui rendront la montée intimidante: mauvaise protection, « points de non retour » où la remontée est le seul moyen, problèmes météorologiques notoires, etc.

Slesse Mountain, Northeast Buttress
Howser Towers, Beckey-Chouinard
Mount Edith Cavell, North Face

ED1/2/3/4 – Extrêmement Difficile
Ce sont « les ascensions les plus exigeantes du monde ». Vous avez besoin de tolérance mentale pour des niveaux élevés et durables de danger objectif, ainsi que d’une capacité technique sans faille certainement au-dessus du point culminant de la montée. Ce seront des entreprises longues et stressantes avec une retraite difficile. Escalade mixte difficile avec une mauvaise protection, 5,9 escalade dans un froid extrême, aide à l’escalade avec des sections dangereuses … le tout sous un glacier de vêlage pendant trois jours – amusez-vous!


Bon, je n’ai pas fait une 5.16 évidemment, mais j’ai eu beaucoup de plaisir avec cette sortie et encore plus avec Elton et Will. Je me suis dépassé physiquement, mais surtout mentalement. Et je pense que je vais avoir autant besoin l’un de l’autre dans les prochains mois; Orizaba est peut-être classé F sur l’échelle alpine, mais j’ai bien l’intention de la classer Satisfaction Extrême en Novembre.

Be Alpine ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *