Catégories
Compétences

Comment devenir alpiniste ?

Les images du Matterhorn ou de l’Ama Dablam font rêver. On voudrait faire partie de ces expéditions nous aussi. Mais, comment devenir alpiniste?

Ah oui, l’appel des sommets! Les images majestueuses du Denali, de l’Everest, le Matterhorn ou de l’Ama Dablam font rêver et l’on voudrait bien faire partie de ces expéditions nous aussi. Mais, comment devenir alpiniste? Par quel chemin, et quelles étapes devrais-je passer? Par où commencer? Je pense bien avoir trouvé une piste, je te la présente plus loin.

Comment devenir alpiniste - Par où commencer?

J’ai eu cet appel des sommets en 2017, en faisant une randonnée dans les Adirondacks. Je savais maintenant que je voulais atteindre de nouveaux sommets, mais je me suis vite retrouvé devant un océan de questions sans réponses.

Alors j’y suis allé à tâtons et me suis mis à poser des questions à gauche et à droite, suivre des pages Facebook et des blogues. Je me suis mis à l’escalade. Je suis devenu membre du Club alpin du Canada et je me suis mis aussi à suivre des formations. (D’ailleurs, c’est le cursus de formation de haute montagne, d’Attitude Montagne, qui m’a inspiré les premières pièces du parcours que je te propose aujourd’hui.)

Comment devenir alpiniste - amis

Depuis le début de mon aventure pour devenir un alpiniste, j’ai rencontré des personnes fantastiques et généreuses avec qui j’ai pu trouver plusieurs pièces du casse-tête.

Aujourd’hui, je suis loin d’être arrivé à destination, mais je pense avoir une idée claire du chemin qu’il faudra prendre pour devenir alpiniste, je t’explique…

Les compétences nécessaires

L’alpinisme en fait, est ni plus ni moins qu’un amalgame de plusieurs autres disciplines, dont on peut regrouper principalement en trois compétences majeures: Hiking, Escalade et Haute Montagne.

Comment devenir alpiniste - Hiking, Escalade et Haute Montagne

Évidemment ces compétences sont subdivisées en d’autres habilités. Par exemple pour le hiking, on retrouvera le camping, le backpacking et l’orientation entre autres.

Souvent avant de débuter l’apprentissage d’une nouvelle compétence, on se doit de posséder ou d’acquérir d’autres compétences préalables; on apprend à faire du camping avant du backpacking. Mais lesquelles? Et dans quel ordre? C’est aussi ça que j’ai voulu clarifier dans ce parcours de l’alpiniste.

La forme physique

Certaines de ces compétences, ne nécessitent que de l’apprentissage et de la pratique (les noeuds ou manipuler une boussole en sont un exemple), mais d’autres, comme arriver à grimper un dénivelé de 1500 mètres sur 3 km demandera probablement une partie d’entrainement et d’amélioration de la forme physique.

C’est pour ça que j’ai ajouté des « milestones » au cheminement et ça permet aussi de se fixer des plus petits buts à atteindre. On sait tous que c’est plus facile de prendre plusieurs petites bouchées qu’une énorme, en tout cas, c’est moins risqué de s’étouffer :).

Comment devenir alpiniste - steps

On peut voir l’amélioration de la forme physique comme des niveaux à atteindre pour chaque étape des autres habilités. Pour moi, un gros défi physique par exemple sera le test des 1000 steps. Pour atteindre ce « milestone » préalable au HM3, il faudra obligatoirement améliorer ma forme physique, en augmentant mon endurance pour ce mouvement spécifique, en entrainant ma qualité de force musculaire des cuisses. On comprend l’idée?

C’est comme les étapes du manuel d’un projet Lego; un bloc à la fois!

Le parcours de l’apprenti alpiniste

Pourquoi un parcours de cheminement? En premier lieu, ça permet d’avoir une vision globale des compétences ou habiletés qui seront nécessaires et pouvoir faire un bilan rapide de ce qui est déjà acquis et de ce qu’il restera à accomplir pour atteindre son but, devenir alpiniste.

Ensuite, de le structurer sur un parcours, ça permet de pouvoir planifier sa progression. Une année c’est seulement 52 semaines et ça se passe vite. Pour maximiser sa progression, ça permet de se fixer les prochains buts et de faciliter la planification de son entrainement pour les atteindre.

Je vois ça comme une carte, qui te dit « Vous êtes ici » et le parcours qu’il reste à faire pour arriver à destination est par là.

Comment devenir alpiniste - Vous êtes ici

Comme une image vaut mille mots, j’ai synthétisé toutes ces pièces de casse-tête dans le diagramme de progression que je te présente aujourd’hui pour essayer de comprendre comment devenir alpiniste. Ça m’apparait beaucoup plus concret qu’une description à l’infini.

Tu verras que les cheminements de compétences convergent tous vers l’apprenti alpiniste. À partir de là, on devient autonome dans sa pratique et il nous reste qu’à expérimenter, à faire des erreurs, à apprendre et à recommencer.

Mais comme on apprend sans cesse on est donc toujours un apprenti, non? C’est quand j’ai mis tout ça sur diagramme qu’une question m’a carrément sauté aux yeux: mais quand devient-on Alpiniste?! À quel moment on se lève un matin et on est devenu ALPINISTE [grosse voix dramatique]. Je continue de chercher, mais on en reparlera… 🙂

Alors sans plus tarder, voici le parcours de l’alpiniste:

Comment devenir alpiniste - Le parcours.
Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Juste un début

Je souhaite que ce parcours de l’alpiniste puisse t’aider dans ton projet toi aussi, c’est un chemin rempli d’accomplissements et de gens fantastiques. Je souhaite aussi qu’il suscite de superbes discussions autour du feu ou ici même, n’hésite pas.

De mon côté, je vais continuer de consacrer mon temps sur le site des Apprentis Alpinistes, à détailler les sujets de ce parcours en long et en large, à travers les prochains articles, en détaillant les étapes pour devenir alpiniste, en partageant mes succès et mes échecs et en essayant de nous aider à atteindre de nouveaux sommets !

Be alpine ! 😀

En traitement…
Super! Tu es sur la liste.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *